Voici le résumé du parcours d’un ancien professionnel de la radio, créateur et directeur de TV Beauchastel, devenu malgré lui un ancien taulard qui clame son innocence depuis 1991 :

Qui est Didier FLOCH ? 001-228x300

Didier FLOCH est un homme âgé de 54 ans.

Son pseudonyme d’artiste est : « H. Hector ».

Il vit en France dont il a la nationalité.

Sa biographie vaut le détour, car après la chance durant ses premières années de carrière, « la poisse » qu’il pense plutôt due à la jalousie et à la mesquinerie de certains, semble avoir pris le relais et le poursuivre sans plus le lâcher …

Avant 1981 :

Après avoir grandi à Romans sur Isère (Drôme), il est depuis l’âge de 16 ans, sous son véritable nom, devenu artiste du spectacle, d’abord en amateur, puis en semi professionnel, et à partir de l’âge de 20 ans, en professionnel :

- Animations commerciales;

- Présentations de spectacles avec les plus grandes vedettes de l’époque : les Compagnons de la Chanson, Carlos, Annie Cordy, Charlotte Julian, Claude François, les Martins Circus, etc.;

- Radio Vintimille internationale*, comme correspondant;

- Radio Midi*, comme animateur / programmateur musical;

* 2 stations privées de radiodiffusion, dites « périphériques » car émettant avant 1981, depuis le territoire national italien, près de la frontière et en direction de la côte d’azur française.

- 1 disque 45 tours qui lui a valu d’être diffusé par les plus grandes stations de radio et de télévision : Radio Monte Carlo, FR3 Radio (stations régionales de radio de FR3), FR3 télévision (dans l’émission nationale : « Les Jeux de 20 Heures », et dans de nombreuses émissions régionales), etc.;

1er-disque-300x199 

Télé-Monte-Carlo-300x196

Après 1981 :

- Radio 34 à Valras-Plage (Hérault), comme animateur / programmateur musical;

- Sud Radio, comme animateur;

Sud-Radio-300x198

- Radio Monte Carlo « Côte d’Azur » (station régionale de RMC diffusant sur la Principauté de Monaco et les départements français environnants), comme animateur / programmateur musical;

- Radio Air (station de radio locale privée associative, essentiellement financée par la mairie de Romans sur Isère dont le maire était Monsieur Georges FILLIOUD, alors ministre de la communication du premier gouvernement socialiste du président de la république française : Monsieur François MITTERAND), comme animateur / programmateur musical salarié, bien vite licencié avant d’entreprendre ce qu’il appelle : « une traversée du désert », dans le domaine de la radio …;

- 1 nouveau disque 45 tours qui lui a valu d’être diffusé par les plus grandes stations de radio et de télévision : Radio Monte Carlo, Radio France (de nombreuses stations régionales), FR3 télévision (dans l’émission nationale : « Les Jeux de 20 Heures », et dans de nombreuses émissions régionales), Télé Monte Carlo, de nombreuses stations de radio locales privées, etc.;

Mes-cornes-musent-au-Jeux-de-20-h-196x300

2ème-disque-300x197

- Radio 26* à Romans sur Isère, comme créateur, responsable, et animateur / programmateur musical de la station qui n’a jamais obtenu l’autorisation d’émettre de la Haute Autorité sur l’Audiovisuel.

* Station de radio locale privée, à l’époque d’opposition (dans la ville dont le maire était toujours Monsieur Georges FILLIOUD, encore ministre de la communication du gouvernement socialiste du président de la république française : Monsieur François MITTERAND), qui fut au centre d’une longue bataille politico médiatique en ayant obtenu le soutien de nombreuses personnalités politiques de droite, dont celui de l’ancien président de la république française : Monsieur Valéry GISCARD d’ESTAING, qui a personnellement reçu Didier FLOCH dans ce cadre, à Chamalières (Puy de Dôme).

- De nombreux spectacles en tant que chanteur fantaisiste : galas, premières parties d’artistes célèbres tels que C. Jérôme, Plastic Bertrand, etc.;

- Radio France Drôme, comme animateur / programmateur musical;

- Radio France Orléans, comme animateur / programmateur musical;

- Radio France Mayenne, comme animateur / programmateur musical;

- Radio France Bretagne Ouest, comme animateur / programmateur musical;

- Radio France Normandie Rouen, comme animateur / programmateur musical;

En 1989 :

Il a pris le pseudonyme d’artiste de : « Hector Hector » (ou « H. Hector »), et il est devenu l’auteur, le chanteur, et le leader du groupe : « Hector et la Bande à Musette » :

- Sortie d’un album de chansons co-écrites avec notamment l’accordéoniste Maurice Larcange, sur disques 33 tours, CD, et cassettes audio, distribués par la société Aline Music;

3ème-disque-300x295

- Passages sur TF1, Antenne 2, de nombreuses stations régionales de FR3, la Cinq, Télé Monte Carlo, France Inter, etc., programmation sur un grand nombre de stations de radio régionales du réseau de Radio France, ainsi que sur l’ensemble des stations de radio locales privées françaises (un total d’environ 40.000 diffusions fut pris en compte par la SACEM).

En parallèle, il est devenu le président bénévole d’une association à but humanitaire régie par la loi de 1901 : la « Fondation H.E.C.T.O.R. »;

En 1991 :

En qualité de président de ladite association, il a été accusé d’escroquerie pour une somme de 150.000 francs, puis incarcéré pendant 6 mois en détention provisoire à la maison d’arrêt d’Orléans, dont 8 jours dans un quartier de haute sécurité habituellement réservé aux détenus dangereux ou aux terroristes, et finalement reconnu non coupable du délit d’escroquerie, mais condamné pour un autre délit : celui d’abus de confiance, à une peine de prison ferme égale à la durée de sa détention déjà subie, soit à : 1 an de prison, dont 6 mois fermes et 6 mois assortis d’un sursis simple.

Dans son jugement, le tribunal :

- N’a toutefois pas constaté que le prévenu ait appréhendé les fonds pour le détournement du but desquels il a finalement été condamné;

- A précisé en outre, que l’appréhension des fonds en question par le prévenu n’était pas nécessaire à sa commission d’un détournement de ces derniers de leur but, lui-même constitutif du délit d’abus de confiance malgré tout !!!

S’en est suivi un contrôle fiscal personnel, qui lui manquait encore pour « compléter le tableau » …

Le fonctionnaire des impôts chargé de le réaliser, n’ayant trouvé aucune anomalie, a pensé opportun de justifier le temps qu’il avait consacré à ce dossier, en le concluant par un redressement fiscal assorti d’une pénalité, fondés sur les bénéfices « non déclarés » de la vente d’un disque dont la preuve a ensuite été rapportée qu’il n’avait jamais existé …

Quelques jours plus tard, un dégrèvement total fut ordonné en urgence par le ministère des finances, à cette période dirigé par Monsieur Nicolas SARKOZY, saisi du dossier vu sa gravité.

Cette décision prise après une étude complète du dossier comptable par les collaborateurs du ministre, a démontré que l’artiste condamné en matière pénale par la justice, n’était en réalité jamais entré personnellement en possession des fonds pour le détournement desquels il venait pourtant d’être condamné.

Toute cette affaire, dans le cadre de laquelle IL N’A JAMAIS CESSE DE CLAMER SON INNOCENCE, fut largement médiatisée :

- 6 passages dans les journaux télévisés du jour de son arrestation;

- Autant dans ceux du jour du prononcé de sa condamnation;

- Une large diffusion dans l’ensemble des journaux des stations régionales du réseau de Radio France dont il fut l’un des animateurs;

- Des parutions à la une des journaux quotidiens d’information : la République du Centre, et la Nouvelle République du Centre;

- De nombreux articles dans d’autres publications : le Dauphiné Libéré, etc.;

Presse-1-300x231

Presse-3-300x215

Sa carrière prometteuse et valorisante s’en est donc trouvée brutalement brisée, notamment :

- En raison de sa déchéance de ses droits civiques, civils, et de famille pendant 5 ans, automatiquement consécutive à l’inscription de sa condamnation à son casier judiciaire, sur les bulletins n° 1 (auquel l’accès est réservé aux services de la justice), et n° 2 (la copie du bulletin n°1 auquel l’accès est permis à tous les services administratifs quels qu’ils soient);

- Ainsi qu’en raison des nombreuses interdictions qui en ont systématiquement découlées.

Depuis 1991, et jusqu’à ce jour :

Il s’est relancé dans l’animation artistique : soirées dansantes, etc. Puis il a créé pour lui, 2 spectacles de chansons :

- Un conte musical destiné aux enfants, qui pendant quelques temps, lui a permis de tourner en périodes de fins d’années, en tant qu’artiste salarié de nombreux comités de fêtes, de nombreux comités d’entreprises des plus grandes sociétés françaises, etc.;

Spectacle-pour-enfants-1-300x199

Spectacle-pour-enfants-2-300x199

Spectacle-pour-enfants-3-300x201

Spectacle-pour-enfants-4-300x198

- Et un tour de chant dans le style rétro / musette destiné aux établissements de type maisons de retraites, etc., qui lui a permis de travailler en dehors de la saison spécifique des spectacles pour enfants le plus souvent programmés seulement en fins d’années.

Mais sa tentative de retour ne fut pas du goût de tout le monde !!!

Un ancien taulard restera toujours un ancien taulard, quoi qu’il ait fait, ou quoi qu’il n’ait jamais fait    …

Puis il a oeuvré dans les domaines de la réalisation de films en vidéo professionnelle, de l’écriture de textes de chansons, etc.

Déjà marié depuis 1989, et donc avant sa condamnation en matière pénale, à une femme de nationalité mauricienne (native de la république de l’île Maurice), il est devenu connu comme chanteur à l’île Maurice :

- Emissions de télévision sur les chaînes nationales;

MBC-1-300x197

- Programmation de ses chansons sur les antennes de radio nationales;

- Nombreuses publications dans la presse.

Il a ensuite décidé de lancer son épouse sur le devant de la scène, et de travailler à ses côtés.

Celle-ci, sous son pseudonyme d’artiste : « Joséphine de l’Île Maurice », est successivement devenue :

- Dès 1996, une vedette de la chanson dans son pays d’origine (sortie d’un album sur CD, émissions télévisées de variétés de 52 minutes en vedette, émissions de radio de grande écoute sur les chaînes nationales de l’île Maurice, presse, concerts, etc.);

- Dès 1997 / 98, une star du X en France (actrice principale d’une quarantaine de films professionnels tous commercialisés, des passages à la radio et à la télévision, notamment sur Radio Monte Carlo, XXL, Canal Plus, Canalsat (Kiosque), etc., des couvertures de magazines, de nombreux reportages de plusieurs pages qui lui furent consacrés dans la presse spécialisée, etc.);

- Dès 2003, une sexy star dans son pays d’origine à l’île Maurice.

Il est aujourd’hui personnellement « dans la galère », et se contente d’avoir été « dans l’ombre » :

- Le « manager » bénévole de la double carrière de son épouse;

- L’auteur de toutes ses chansons;

- Le réalisateur bénévole de leurs enregistrements sonores en studio;

- Le réalisateur bénévole de ses clips vidéo;

- Le réalisateur et le présentateur bénévole de ses émissions télévisées promotionnelles de variétés dont elle est la vedette, et qu’elle a offertes pour être diffusées sur les chaînes nationales de l’île Maurice;

- Le réalisateur bénévole de tous les films X de son épouse, à ce jour commercialisés ou télévisés;

Il fut aussi en Avril 2010 avec son épouse, le co-animateur et le réalisateur bénévole d’une émission de radio intitulée : « Confidences », interrompue au terme de 2 jours de diffusion, suite à sa démission après que son passé d’ancien taulard ait créé une polémique au sein du Bureau de la station de radio locale privée qui la programmait.

Hector1-300x267

Au-studio-300x201

Le moment venu, il s’attachera à rendre publiques sur un plan national et à médiatiser autant que possible :

- Sa propre expérience d’une justice qu’il estime entachée par de nombreux disfonctionnements;

- Les preuves de ce qu’il estime l’avoir conduit à devenir la victime d’une énorme erreur judiciaire;

- Ses réflexions ainsi que ses projets d’une réforme de la justice qu’il estime nécessaire.

Il s’engagera personnellement en politique pour soutenir ses projets.

Réhabilité depuis le 5 Juillet 2001, les bulletins n° 1, 2, et 3 de son casier judiciaire ne doivent à ce jour plus faire aucune mention de sa condamnation, dont nul n’a désormais le droit de faire état sous peine de s’exposer lui-même à une condamnation pénale.


01 – TV BEAUCHASTEL

TV BEAUCHASTEL

02 – Qu’on se le dise :

TV Beauchastel, station de télévision privée (non municipale), créée en France métropolitaine le 24 Février 2014, ne dépend d'aucun parti politique, groupe financier ou religieux, ni collectivité.

Son but non lucratif, est la diffusion d'un programme télévisuel d'information et de divertissement, produit par ses soins ou non, francophone et mondial, disponible pour une libre visualisation gratuite 24 h / 24 et 7 jours / 7 sur le réseau Internet.

03 – Nombre de téléspectateurs :

Le compteur ci-dessous indique le nombre des téléspectateurs de TV Beauchastel qui s'y sont connectés depuis son présent site officiel (il ne comptabilise pas ceux l'ayant regardée depuis Youtube).

04 – Contact :

Tel. : 06 11 37 41 39 (appel non surtaxé).

E-mail : radiobeauchastel@aol.fr


PAF Télévision |
Actucultureplus |
Tpe représentations et réal... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dietas-simples-para-bajar-d...
| Neverlandbitch
| Le blog des fans de R.I.P